Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Stéphane Arguillère

Études, réflexions et souvenirs sur les religions tibétaines

« Louange alphabétique » à la Mère Suprême Sipè Gyalmo, protectrice de la religion Bön

Photo : © Christophe Moulin

ཀ་    Ô Corps de Réalité primordialement pur, exempt de proliférations discursives, Ô Mère Elément Réel,

ཁ་       Où que je me rende en ce pays neigeux du Tibet afin d’y implanter

ག    L’enseignement du Bön, toi, Mère Suprême, Reine de l’Existence,

ང་         Daigne venir à mon simple appel !

ཅ་    Garde mes biens et veille sur moi lors de mes voyages en bateau ou quand je traverse desdéfilés étroits et protège-moi des maladies contagieuses !

ཆ་    Montre-moi tes gracieuses manières et ton radieux sourire de joie !

ཇ་       Je dispose dans une coquille nacrée et dans une calotte crânienne

ཉ་       Les prémices du thé et de la bière ainsi que les tormas bien décorés.

ཏ་       Je te voue chevaux, yaks, moutons et chèvres que je lâche dans la nature en ton nom ;

ཐ་     Je t’en fais l’offrande sans façons artificielles : puisse ma part de notre pacte être ainsi remplie d’une manière qui te satisfasse !

ད་     Maintenant, quelles que soient les maladies, les souffrances ou les démons mortifères

ན་      Qui nous affligent, nous autres maîtres, disciples et bienfaiteurs,

པ་      Comme vos puissants prodiges n’ont rien de faible,

ཕ་      Que les mauvais sorts et les maléfices d’autrui s’anéantissent !

བ་      Grande sphère matricielle, toi aux cent têtes, aux mille bras,

མ་      Au sein d’une assemblée de ma-mos et de dâkinîs

ཙ་       Tu tiens en tes mains des armes acérées châkra

ཚ་       Et tu te dresses fièrement au milieu d’une masse de flammes aux rayons brûlants

      Quand nous lançons les cris « dza ! thun ! swô ! » et « bhyo ! bhyo ! »

ཝ་      Les renards glapissent ; hiboux, vautours et louves poussent des cris lugubres !

ཞ་      L’ennemi en route pour nuire est frappé de paralysie, de cécité,

ཟ་       De surdité, de mutisme et d’épidémies mortelles : et la contrée adverse est ravagée.

       Accomplis les objectifs après lesquels je soupire !

ཡ་       Protège-moi des terreurs liées aux voyages en pays inconnus et au maître de la mort !

       Accepte nos offrandes de médecine alchimique

ལ་       Veille attentivement sur l’enseignement des Eveillés, qui te tient à cœur !

ཤ་       Sous toutes tes formes — de celles des mamos et dâkinîs mangeuses de chair

ས་        Jusqu’à celle de la grande mère de l’Elément des dix Terres —

      Montre-nous ton rire « Ha ha ! » aux dents éclatantes

ཨ་      Et plante fermement la bannière des enseignements de svastika du A blanc !

Cette Louange alphabétique qui fait rencontrer face à face la Reine de l’Existence a été composée par le yogi Namkha Lhundrup à Tsangpo Grukhur de Yèru au moment où il eut la vision directe de Sipè Gyalmo.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article